Carayol.org

Where the sailor spends his hard-earned pay

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Riccardo Freda, L'Effroyable Secret du Dr Hichcock (L'orribile segreto del Dr. Hichcock, 1962)

(Cinémathèque, 14 juillet)

Voilà un très réjouissant film d’horreur frénétique, où se mélangent allègrement nécrophilie, souterrains parsemés de restes humains, une supposée morte-vivante, une gouvernante maléfique, un parc brumeux à souhait, etc. Tout cela fourré à toute force dans un scénario échevelé qui fait la part belle aux scènes choc.

Les acteurs se prêtant à cette sympathique entreprise gothique ont tous la gueule de l’emploi, avec notamment Barbara Steele dans le rôle de la jeune vierge effarouchée qui se fait épouser par un mystérieux médecin, qui vit dans une immense demeure londonienne et dont la première femme est morte récemment par sa faute. Ce fameux docteur "Hichcock" (!) est joué par un certain Robert Flemyng, au visage vraiment impressionnant, marmoréen, séduisant ; parfaitement crédible dans les scènes de folie. Encore plus inquiétante est la gouvernante du docteur, rôle très comparable à celui de Judith Anderson dans Rebecca de Hitchcock (l'autre), mais en moins subtil ! Tous ces gens franchissent à l'occasion les limites du naturel, ce qui convient parfaitement au style du film. Un beau spectacle, des décors somptueux, un travail de mise en scène sérieux et jubilatoire.